Maladie parodontale chez le chien

La maladie parodontale est une maladie infectieuse due au dépôt naturel de la plaque dentaire sur les dents : c’est la maladie buccale la plus fréquente chez le chien.

 

L’affection touche tout d’abord les gencives puis les dents. Cette pathologie peut disséminer des bactéries dans l’ensemble de l’organisme et engendrer des maladies graves comme une endocardite ou une septicémie.

L’étude s’est basée sur plus de trois millions de dossiers médicaux concernant 60 races de chiens consultés dans les cliniques d’un réseau de cliniques aux USA pendant 5 ans.       

Sur les 20 principales races touchées par cette pathologie, toutes sauf deux (le lévrier et le basset), appartiennent aux catégories de chiens de taille moyenne ou petite, petite ou très petite. Toutes les races géantes à l’exception du bouvier bernois, présentent le risque le plus faible d’être concernées par la maladie parodontale : le cane corso se classe au niveau le plus bas avec seulement 4 %.

Les chihuahuas, les bichons et les épagneuls papillons sont 5 fois plus touchés que les races géantes.

Saïka.

Les races ayant le risque plus élevé sont le lévrier (38.7 %), le shetland (30.6 %), l’épagneul papillon (29.7 %), le caniche toy (28.9 %), le caniche miniature (28.2 %) et le teckel (28.1 %).

Hormis la race, d’autres facteurs de risques ont pu être identifiés comme l’âge, le surpoids et le temps écoulé depuis le dernier détartrage.

En conséquence, j’attire votre attention sur l’importance de brosser les dents de votre animal dès son arrivée dans votre foyer qu’il soit un chiot ou un adulte.

Certes cette méthode est un peu contraignante, surtout dans nos vies très actives, mais elle se révèle la plus efficace et la moins onéreuse. Rien ne vous empêche de donner des lamelles à mâcher pour lui faire plaisir, mais rien ne remplace le brossage de dents. Le faire régulièrement banalise l’acte au même titre qu’un brossage de poils. 

Pensez-y ….

Cet article a été rédigé par le Dr CARRERE