Gorilles en danger

Des scientifiques au secours des gorilles du zoo de San Diego (Californie – USA)

Le respect des règles sanitaires n’a pas empêché mi-janvier 2021 certains gorilles du zoo de San Diego de contracter la Covid-19.

Ils auraient été contaminés par un agent animalier asymptomatique.

La plupart des singes atteints n’ont pas présenté de formes sévères (un peu de toux) mais l’un des plus vieux gorilles à dos argenté a développé une pneumonie aggravée d’une atteinte cardiaque.

Le primate a pu survivre grâce à des médicaments pour le cœur, des antimicrobiens et surtout à des injections d’anticorps monoclonaux : sans ces derniers, les vétérinaires qui l’ont soigné estiment que Winston serait mort.

Un variant hautement contagieux du SARS-CoV-2 responsable de l’épidémie dans le zoo de San Diego a mobilisé de nombreux scientifiques dont ceux des célèbres CDC (Centers for Disease Control).

Des doses vaccinales strictement destinées à usage animal ont pu être fournies à l’équipe vétérinaire du parc zoologique pour protéger ses grands singes.

N’oublions pas que les gorilles font partie de nos plus proches cousins puisque nous partageons 98.4 % de nos gènes avec eux, ce qui les rend vulnérables à nos maladies et qu’ils font également partie des espèces menacées car considérées en danger critique d’extinction.

Notre devoir est donc de préserver leur santé.

Sources : L’Essentiel n° 599 du 1er au 7 avril 2021 – p.10

                Les gorilles de San Diego 2021 https://www.avma.org/

Cet article a été rédigé par le Dr CARRERE