Risque de surdité chez le chat blanc de race

Chats blancs de race : le risque de surdité congénitale bien associé à la présence d’iris bleus, surtout chez les Norwegian Forest.

Le fait d’être né dans une portée où il y a eu un chaton blanc n’est pas source de risque de surdité congénitale. En revanche, chez les chatons de race, le risque de surdité est augmenté par la présence d’au moins un iris bleu.

Hypertension artérielle féline

Le dépistage et le traitement de l’hypertension artérielle féline sont souvent guidés par les maladies associées

L’hypertension artérielle peut être secondaire à une maladie rénale chronique ou une hyperthyroïdie. Elle apparaît parfois postérieurement à leur prise en charge.

La prévalence de l’hypertension artérielle est estimée à environ 2 % chez le chat et entre 0.5 et 10 % chez le chien. La maladie peut être idiopathique ou associée à d’autres maladies, dont le diagnostic incite à mesurer la pression artérielle systolique (PAS) afin de la détecter.

Les esclaves – John Sternberg

« Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu, il trouva que c’était bien. Et c’était bien, d’ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire.

Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l’homme.  Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d’esclave jusqu’à la fin des temps. Au chat, il avait donné l’indolence et la lucidité. A l’homme il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail. L’homme s’en donna à cœur joie. Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l’invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n’avait en réalité qu’un seul but secret : offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.

C’est dire que l’homme inventa des millions d’objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire parallèlement les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à sciure, le pêcheur breton, le tapis la moquette, le panier d’osier et peut-être aussi la radio puisque les chats aiment la musique.

Mais, de tout cela, les hommes ne savent rien. A leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et ils croient l’être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes… des chats. »

Contes glacés – John Sternberg

Symptômes et traitement de l’otite

Votre chat se gratte l’oreille ? Votre chien secoue la tête ? Ses oreilles sont sales ? Votre animal souffre peut-être d’une otite !

Cette pathologie, particulièrement fréquente chez les chiens et les chats, demande une prise en charge rapide afin d’éviter des complications et de calmer la douleur au plus vite.