Jouets alimentaires : un bénéfice avéré chez le chat d’intérieur

Les points forts

jouets-alimentaires

  • Des spécialistes du comportement félin plébiscitent le recours aux  jouets alimentaires chez le chat qui ne sort pas.
  • Dans une publication en libre accès du JFMS de septembre, ils expliquent le bénéfice de ces jouets, au plan physique et cognitif, et leur intérêt dans la prévention et le traitement de certaines pathologies : obésité et troubles comportementaux, notamment.
  • L’article est agrémenté de photos de divers systèmes et formes de jeux, et de deux courtes vidéos exposant leur mise en pratique.
  • Le modèle de jouet à conseiller dépend du chat et de ses habitudes alimentaires, mais aussi du propriétaire (sa disponibilité, ses moyens financiers). À mesure des progrès de l’animal, la difficulté du jouet augmente afin de rester incitatif.

Prendre la température sous le bras n’est pas fiable chez le chat

• Les points forts

  • Chez 42 chats hospitalisés, la température corporelle a été mesurée systématiquement selon deux techniques, standard (température rectale) ou au creux axillaire. La comparaison de l’ensemble des valeurs obtenues montre que la température axillaire est significativement inférieure (de près de 1°C en moyenne).
  • Mais au cas par cas, les différences entre les deux sont trop variables, de -2,1 à +3,6°C, pour espérer extrapoler de manière fiable la valeur de la température axillaire à celle de la température rectale.
  • La tentative d’extrapolation effectuée dans l’étude montre un défaut de détection de 25 % des cas d’hypothermie et 19 % de ceux d’hyperthermie.
  • En outre, le stress généré par la mesure axillaire est moindre, mais pas dans les proportions escomptées.
  • La mesure de la température rectale reste donc à préférer.

thermomètre

Le virus immunodéficient félin FIV

CHAT FIV

 

 

Il existe chez nos compagnons deux virus responsables d’une baisse des défenses immunitaires souvent appelée sida du chat. L’un d’eux s’appelle le FIV. L’autre, appelé aussi leucose, fera l’objet d’un article dans un prochain article.

Le chat arthrosique :

Comment éviter qu’il souffre

Chat arthrose

 

 

Au-delà de 12 ans, neuf chats sur dix sont touchés par l’arthrose. Dans certains cas, la maladie se développe même très tôt car, contrairement à une idée reçue, la dysplasie de la hanche n’est pas réservée aux chiens. Les chats aussi peuvent être victimes de cette maladie d’origine génétique. 

Déménager avec un chat

une vraie problématique

le chat déménage

 

Le chat n’aime pas les changements. C’est dire si un déménagement est traumatisant pour cet animal routinier dans ses habitudes et dans la fréquentation de ses territoires.