Le printemps est là et l’été arrive …

Le retour des beaux jours est propice aux balades voire à de longs week-ends. Quelques petits rappels.

Qui dit plus de promenades dit plus de contacts avec des congénères. La majorité des vétérinaires envoie chaque année un courrier invitant à penser aux rappels des vaccinations de votre animal. Cependant, un petit coup d’œil au carnet de vaccination de votre animal permettra de vérifier que les vaccins sont bien à jour et que les sorties peuvent se faire sans risque. Le port d’un collier avec votre numéro de téléphone en cas de petite fugue et le tour est joué.

Mal des transports

C’est surtout l’anxiété qui est à l’origine de l’hyper-salivation voire de vomissements chez nos compagnons. Les chats stressés peuvent aussi souiller leur boîte de transport. L’objectif est que le trajet se passe bien : demandez à votre vétérinaire car des solutions existent. Pour les chats, un petit coup de spray de phéromones dans la cage est parfois suffisant pour apaiser l’animal. L’administration de complément alimentaire à base de protéines de lait quelques jours avant le départ est une solution anxiolytique naturelle. Certains pourront aussi répondre favorablement aux présentations homéopathiques, qui, là aussi, doivent être données quelques jours avant. Les animaux les plus anxieux auront besoin de calmants à faire avaler une demi-heure avant le départ. Votre vétérinaire est là pour vous aider à trouver un moyen adapté à votre compagnon.

Si la route est longue et le soleil au rendez-vous, n’hésitez pas à proposer à boire à votre animal et, surtout, ne le laissez jamais dans la voiture pendant votre absence, même à l’ombre et même les fenêtres ouvertes.

Prévention des parasites

Puces, tiques et moustiques accompagnent l’arrivée du printemps. Il est indispensable de poursuivre (ou de reprendre) avec régularité l’administration des antiparasitaires externes.

Collier, pipette ou comprimé, l’offre est aujourd’hui très diversifiée et adaptée à tous les animaux selon leur mode de vie et le risque auquel ils sont exposés. Malheureusement, l’efficacité de ces produits n’exclut pas l’« épluchage » de votre compagnon au retour de la promenade et le retrait d’éventuelles tiques.

Un entraînement sportif progressif

Les vacances approchent, vite il faut perdre les quelques kilos pris cet hiver et nous nous remettons au sport. C’est vraiment sympa de partager ces moments avec notre chien. Après une activité réduite en hiver, la reprise de celle-ci doit se faire en douceur et il est imprudent d’envisager d’emblée 10- 20 km de vélo avec lui à vos côtés, qui en plus, aura vite fait de doubler la distance par ses nombreux allers-retours.

Soleil, week-end …. Profitez bien de ces balades avec vos compagnons !

Sources : Télé Z n° 1863 du 26 mai au 1er juin 2018 – Dr Céline Lacourt

Cet article a été sélectionné pour vous par la Clinique La Renardière