Langage visuel

 

Mon chien devient sourd. Comment maintenir une communication satisfaisante avec lui ? Je ne veux pas qu’il se sente isolé.

Et vous avez raison. Il faut désormais remplacer la voix par le geste.

Pendant qu’il entend encore un peu, doublez la voix par le geste, afin qu’il comprenne plus facilement les équivalences. De toute façon, conscient de son handicap, le chien va coopérer pour continuer à comprendre le monde dans lequel il évolue.

Ce n’est pas très difficile : la main levée, paume en avant, pour dire « non », la main suivant le mouvement d’une flèche pour « en avant », l’index pointé vers le sol avec un mouvement rotatif, c’est « couché ». Le doigt sur les lèvres, « silence », frapper ses cuisses avec ses paumes, c’est « viens ici » et les bras grand ouverts, c’est le signal d’un câlin.

Pour dire que c’est l’heure de jouer, sortez la balle. Et agitez la gamelle sous son nez quand il est temps de se nourrir…

Sources : La Voix des Bêtes n° 247 – JANVIER/ FEVRIER 2018

Cet article a été sélectionné pour vous par la Clinique La Renardière