Les troubles estivaux chez nos animaux de compagnie

L’été est là, le soleil, la chaleur, la nature et les activités de bord de mer… mais également, malheureusement, avec lui, ses risques, maladies et bobos en tous genres. Mieux vaut connaître ces derniers et les anticiper pour les éviter au mieux et passer un bel été !
Voici trois pathologies estivales parmi les plus fréquentes et quelques conseils pour les prévenir ou les gérer si elles survenaient.

Un site web officiel de l’USDA recense toutes les exigences liées aux voyages internationaux d’animaux de compagnie

• Les points forts

       ♦  APHIS, l’agence fédérale des services vétérinaires des USA a ouvert un site dédié aux voyages internationaux des animaux de compagnie : APHIS Pet Travel.

       ♦ Il impose aux propriétaires souhaitant se renseigner de valider que l’espèce de leur animal est bien considérée comme de compagnie : feu vert pour les furets, hérissons et reptiles, mais rouge pour les volailles.

       ♦ Il permet de vérifier les exigences sanitaires à destination, et à ce titre offre une centralisation inédite des exigences des différents pays du monde (en anglais).

       ♦ Les conditions exigibles à l’importation d’un animal de compagnie aux USA sont également présentées, et dépendent de l’espèce en question.

       ♦ Enfin, une rubrique est consacrée aux déplacements entre États américains.

 

L’intérêt d’avoir un animal de compagnie

Adopter un animal est une responsabilité, un engagement… Il est préférable d’en être bien conscient avant d’acquérir un compagnon.

En général, l’espérance de vie moyenne, d’un chien ou d’un chat est d’une quinzaine d’années. Adopter un animal signifie supporter les frais liés à son alimentation. Selon la gamme d’aliments choisie et la taille de l’animal, on peut estimer ces frais de 20 à 82 euros par mois. Il faut penser aux frais vétérinaires : vermifuge, antiparasitaire externe et vaccins s’élèvent en général à une centaine d’euros par an, plus si il est malade. En France, la dépense moyenne d’un ménage pour son animal de compagnie est estimée entre 600 à 820 euros par an.